LES DESSUS DE FOSSES, CUVES, REGARDS, TRAPPES DE VISITES

En général les fosses septiques, les micro-stations d’épuration, les bacs dégraisseurs et les cuves sont vendus avec des couvercles en plastique.

Le plastique résiste  aux acides et aux gaz sulfurés ce qui est très intéressant dans le temps, l’épaisseur de l’enveloppe de quelques millimètres est généralement fragile.

Les inconvénients des dessus en plastique sont d’ordre mécanique, exposés au soleil, aux intempéries et aux aléas de l’hiver. Les matières plastiques en se dilatant et contractant se déforment et vieillissent mal. Les couvercles ne peuvent plus se mettre dans leurs logements ou se visser, la matière se détériore, cela peut être dangereux pour les personnes qui passent dessus ; le passage d’un véhicule est à proscrire.

Les couvercles en béton sont physiquement plus solides les premières années. Malheureusement  le béton ne résiste pas aux acides et aux gaz sulfurés présent dans les bacs et cuves, au fil du temps une détérioration se fait, en effet les condensations et le gaz CO2, pourrissent le béton.

En acier inox, cette matière excellente est rarement utilisée faute à son prix de revient, très bonne résistance mécanique et aux acides, une garantie à vie, pour les collectivités ce matériau est fortement conseillé.

En résine, cette matière résiste très bien dans le temps, si l’épaisseur est suffisante, pour des raisons techniques ce matériau n’est désormais pratiquement plus utilisé par les constructeurs ; mécaniquement un véhicule ne peut pas passer dessus.

En fonte, cette matière résistante dans le temps est très souvent utilisée dans le BTP, pour les voieries et les collectivités, il n’est pas rare de voire des couvercles en fonte qui ont plus de quarante ans. Trois épaisseurs et résistances principales :

  • 125 KN, pour le passages des piétons, mais une voiture peut passer dessus sans problème.
  • 250 KN, pour le passage des véhicules jusqu’à 3,5tonnes.
  • 400 KN, pour le passage des véhicules poids lourds.

La mise en place de couvercles et tampons en fonte, dans un esprit de durabilité.

C’est pourquoi l’entreprise Francis HOYAU met en place, seulement des matériaux de qualité qui résisteront dans le temps, une devise : le « pas cher » du moment coute cher dans le temps.